Accueil > Je recherche > Plante "Spartina anglica"


Présentation de la plante

Spartina anglica C.E.Hubb., 1978

Spartine anglaise

Poaceae Barnhart, 1895

Information concernant le nord-ouest de la France
Durée de vie Forme biologique Hauteur de la plante Distribution générale Période de floraison
  Hémicryptophyte
 
  Espèce hybridogène résultant du croisement entre S. maritima (Curt.) Fernald (indigène en Europe) et S. alterniflora Loisel (d'origine américaine) (allotétraploïde formé spontanément sur les côtes ouest-européennes).
 
Juillet-octobre
 

Habitat EUNIS
     
                             Spectre écologique
Eau
 
 
 
pH
 
 
 
Matière org.
 
 
 
Granulométrie
 
 
 

Nutriments
 
 
 
Lumière
 
 
 
Sel
 
 
 
Ecologie
 
Appartenance phytosociologique
  • Spartinion anglicae  - Végétations phanérogamiques vivaces de la slikke européennes
  •  
    Taxon fréquent dans :
  • Spartinion anglicae  - Végétations phanérogamiques vivaces de la slikke européennes
  •  
    Cliquer sur la carte pour l'agrandir et zoomer ou afficher une autre carte en cliquant sur l'un des onglets positionnés sous la carte.
    Informations régionales : Hauts-de-France et Normandie orientale (Haute-Normandie)
    Région Hauts-de-France
    Répartition géographique
    Nord - Pas de Calais (LEVY et al. 2015) : On la retrouve également dans le Nord-Pas de Calais où elle a colonisé les baies de la Slack, de la Canche et de l'Authie, ainsi que les « plages vertes » du Calaisis.
    Flandre française (TOUSSAINT et al. 2008) : Limité aux secteurs littoraux du Fort Suite
     
    Biotopes
    Flandre française (TOUSSAINT et al. 2008) : Prés salés.
     
    Spectre des statuts
    Indigénat
    ? C A S N Z X I
    Rareté
    ? CC C AC PC AR R RR E D
    Tendance
    NA ? X D S R P E
    Menace
    NA NE DD LC NT VU EN CR RE
     
    - +
    Menace et conservation
     
    Normandie orientale (Haute-Normandie)
    Répartition géographique
    Bien implantée dans l'estuaire de la Seine, absente des basses vallées du littoral cauchois. La Spartine anglaise a été signalée pour la première fois, en 1915 à Tancarville [SENAY in LE BRUN 1921]. Néotaxon dérivé du proche Spartina ×townsendii (= S. alterniflora × S. maritima), à recherc Suite
     
    Biotopes
    Prés salés (slikke). [Rédaction : BUCHET et al. 2015]
     
    Spectre des statuts
    Indigénat
    ? C A S N Z X I
    Rareté
    ? CC C AC PC AR R RR E D
    Tendance
    NA ? X D S R P E
    Menace
    NA NE DD LC NT VU EN CR RE
     
    - +
    Menace et conservation